Gestation

  • Par jean-g
  • Le 30/05/2018
  • Commentaires (0)
  • Dans 2018

Mon futur roman, concluais-je, dans mon dernier billet...

Il est en gestation. Une gestation difficile, précédée d'une longue méditation sur le sêxe, la couleur des yeux, la teinte des cheveux, la taille et le pods du roman à naitre.

Je trouve le temps long, même lorsque Jules Renard se trouve à mon chevet. Il m'est d'un grans secours lorsque je reste en panne et que je suis pareil à celui dont il dit: " Il se prenait la tête par la nuque et la secouait sur la page blanche comme pour y faire tomber les mots pas mûrs, difficilement détachables."

 

 

Ajouter un commentaire