mon prochain livre

  • Par jean-g
  • Le 03/04/2019
  • Commentaires (3)
  • Dans 2019

Pape 4 2"Il est aussi facile de rêver un livre qu'il est difficile de le faire." 

Je souscris à cette citation d'Honoré de Balzac, le personnage principal de mon prochain roman aussi.

Ce dernier serait bien en peine d'aller au bout de son rêve à force de se laisser tenter par la chimère !

Alimenté par des souvenirs magnifiés au fil du temps, celui-ci va l'aider à vivre, mais outrepasser ses droits.

Il faudra un "coup d'épaule" du destin pour qu'il cesse de rêver sa vie et fasse de son rêve une réalité.

 

Commentaires (3)

ericJ
  • 1. ericJ | 03/04/2019
c'est très prometteur
Denis Fournier
  • 2. Denis Fournier (site web) | 03/04/2019
Cher Jean,
Ton texte m'a aussitôt mis en réflexion.
Te rêves-tu lecteur ou écrivain de ton livre? Rêves-tu (rêvè-je) du résultat ou de la réalité ?
Celle-ci est ce qu'elle est (le livre est là ou pas), alors que le résultat est comme on le voit (absent, réussi, décevant, inabouti, en suspend, terminé...).
Quelle est la nature du rêve de José? De quoi est-il nourri ? Est-il le fruit d'une frustration, d'un inconfort, d'un appel ?
Tu m'as donné un bout de laine et je tire la pelote.
jean-g
merci pour ce commentaire pertinent

Ajouter un commentaire