Une visite inopportune

  • Par jean-g
  • Le 17/04/2020
  • Commentaires (8)
  • Dans 2020

Insidieusement, à pas feutrés, la maladie, qui n'ose se présenter que sous un sigle [ covid-19 ] , m'a rendu visite. Avec un culot monstre, elle s'est emparée de mon corps et m'en a dépossédé. 

Une voix d'outre-tombe a remplacé la mienne. Bientôt, mes jambes, pareilles à celles d'un poulain qui vient de naitre, refusèrent de me porter. Sous l'effet d'une extême fatigue, mon esprit cessa de se battre. Je me mis à divaguer et à errer, sans corps, dans un sombre univers. la vie fuyait. Mais un matin, le regret des choses simples s'est imposé comme un début de guérison et ce quatrain de Csezlaw Milosz m'a sauté au visage:

" Seigneur Dieu, j'ai aimé la confiture de fraises

  et la sombre douceur du corps féminin.

  Comme aussi la vodka glacée, les harengs à l'huile,

 les parfums: la canelle et les clous de girofle."

Aujourd'hui, des envies me reviennent. Celle d'un verre de rosé arrive en tête. Reste à être sur d'en retrouver le goût avant de mettre fin à une parenthèse riche de sens!

 

Commentaires (8)

DURANDMireille
  • 1. DURANDMireille | 15/05/2020
Qu'en termes élègants et choisis ces choses-là sont dites. Je reconnais bien là ton style !
Et peut-être que je vais réussir à t'envoyer ce bref commentaire ...
M
jean-g
je le lis avec un peu de retard, mais il me fait plaisir. Merci et à bientôt.
Monik
  • 2. Monik | 06/05/2020
Hello Jean,
Bientôt il faudra que tu sois en pleine forme parce que nous avons beaucoup de choses à fêter !
Laisse le rosé au frais.
Bises.
jean-g
J'ai bien pris note! Merci de me la rappeler. Bises et vive le Bandol!
hautecoeur ch.
  • 3. hautecoeur ch. | 20/04/2020
Eh bien allons-y j'ai justement du rosé au frais , je lève mon verre à ta santé ....bientôt retrouvée ...
Car on sait bien que notre écrivain -choriste : " Fluctuat nec mergitur " . Bises .
jean-g
je te promets de trinquer dès que possible. Bises
Merviel
  • 4. Merviel | 20/04/2020
A ta santé vieille branche résistante
Bises
Philippe et Valérie
jean-g
vieille branche :sans aucun doute! Résistante : ??? Au plaisir de trinquer le moment voulu. Bises

Ajouter un commentaire